Tingi à l’âge mauritanienne

Les plus anciennes traces de la ville remontent au 2ème siècle av. J.-C quand Tingi est la capitale d'un royaume (principauté) maure indépendant. Dans cette période, les monnaies de la ville sont en caractères  néo-puniques avec légende, les premières monnaies portant le nom de la ville remontent à la fin du 2ème siècle av. J.-C., c’est-à-dire à l’époque des rois maures. Le dieu punique Melqart, assimilé au grec Héraclès, est représenté sur l'avers et il est lié au domaine culturel phénicien ; deux ou trois épis de blé sur le revers sont le symbole d'une importante ressource économique de Tingi.

La ville s’insère progressivement dans l'orbite de Rome et en 38 avant J.-C. ses habitants qui avaient soutenu Octave dans sa lutte contre Bogud, allié d'Antoine, citoyenneté romaine est leur accordée. 

Grace à son emplacement, la ville était destinée à devenir un port très bien organisé où embarquer vers Rome, les produits locaux de la Maurétanie.

Les monnaies de la ville se sont propagées à d'autres villes de la péninsule Tingitane , mais aussi au sud de l'Espagne, ce qui témoigne de l'ampleur de ses commerces. La légende en caractères néo-puniques du centre de Tingi permet de reconnaître la persistance de la culture punique dans le centre de Tingi (comme aussi dans les villes de Tamuda et Lixus).