L’église de Nuestra Señora de África à Ceuta

La basilique fut édifiée entre 1704 et 1726 en l’honneur de la patronne de la ville sur le site d’une mosquée, tout comme la cathédrale en 1729. L’intérieur de la basilique est de style baroque et compte diverses peintures. A l’occasion de son investiture, le premier gouverneur de la ville tenait un rameau d’oléastre, qui devint ainsi le symbole de la fonction. En 1744, Don Pedro de Vargas Maldonato, alors gouverneur de la ville, déposa ce même rameau dans les mains de la statue de la Madone pour conjurer la peste. Depuis lors, le rameau y est resté, n’étant retiré qu’à l’occasion de nouvelles investitures. Le trésor de l’église est composé de tableaux, d’étendards et d’un manuscrit miniaturé portugais datant du XVIIème siècle.