La sculpture dans la période mauritanienne

La prospérité et la culture de la ville de Lixus sont témoignée par les objets en bronze de la plus haute qualité et façon : à part des parties de meubles, candélabres et d’autres objets d'usage courant, il y a deux petits groupes de sculptures mythologiques (Hercule et Antée, Thésée et le Minotaure) de tradition hellénistique et un masque de Océan, conservés au Musée de Tétouan. Les deux groupes ont été découverts dans une salle souterraine de la maison de Mars et Rhéa Silvia, similaires dans leur composition et style, ces groupes n’ont pas de grandes dimensions (environ 35-37 cm). Hercule, héros, étroitement liée à Lixus et à la région Tingitane , est représenté dans l'acte d'étouffer le géant Antée: le héros le soulève lui tordant le bras droit alors qu’il lui casse l'autre en l’appuyant contre sa cuisse. Dans le second groupe, Thésée met à terre le Minotaure: ce dernier a l'apparence d'un jeune athlète avec les cornes, les oreilles et les chaines en rappellent sa nature particulière; l'autre figure, avec le bandeau de l’héros gagnant sur la tète, est appuyé sur la cuisse du Minotaure en le tirant vers lui.

Le masque de Océan (h 19,2 cm, largeur 20,7 cm) était vraisemblablement détachée du corps, bien que il n’y a pas des trace de fixage. Sur la chevelure avec des mèches retorses et la barbe ondulée il y a des poissons représentés: deux dauphins se tendent sur les tempes et deux pattes de homard sur le sommet du front; sur le visage, trois franges de mousse sont représentées.

En plus des produits métalliques, des sculptures en pierre ont également été retrouvés à Lixus. Une stèle en grès (éventuellement funéraires), dont on ne connait pas l’exacte d'origine, montre la représentation très schématique d'un fidèle vêtu d'une robe et tenant un bâton court dans sa main gauche. Un élément du trône votif en marbre blanc auprès de ce qu’on appelle basilique située au nord-est du quartier des temples, est orné d'une figure fantastique, le Sphinx, dont l'aspect hellénistique suggère une date autour au 3ème – 2ème siècle av. J.-C., mais aussi à la période d'Auguste.