Les outils du Chalcolithique

De précieuses informations sur les outils les plus diffusés dans la péninsule Tingitane  au cours du Chalcolithique proviennent des grottes déjà fréquentées à l'époque néolithique. Il y a souvent de découvertes de poterie de la culture du Vase Campaniforme, caractérisée par un répertoire décoratif très varié et par des outils en pierre et cuivre , dont certains fournissent des informations sur les activités quotidiennes.
Dans la grotte des Idoles (Achakar), où pour la première fois, des objets appartenant à la culture du vase campaniforme sont retrouvés au Maroc, un fragment de céramique de ce faciès (orné de quatre bandes horizontales avec des sections obliques interrompues par des espaces lisses) a été retrouvé avec des outils en pierre (pointes de flèches, deux grandes lames de silex, plaques minces, dont deux peuvent être utilisés comme pendentifs ou bracelets archer) et une aiguille en os.
Dans la grotte de Gar Cahal (Ceuta), les produits manufacturés en céramique, montrant les motifs décoratifs typiques (comme les sections obliques ou chevrons), sont associés à des objets en cuivre caractéristiques de cette culture, une pointe de lance (de Palmela) et une hache, et des outils lithiques, comme une brassard en calcaire et poignard en silex, similaires à ceux associés aux vases campaniformes de la péninsule ibérique méridionale.
Un autre gisement dans la grotte, à Kahf Taht el Ghar (Tétouan) présente,  outre la céramique de la culture campaniforme (décorées avec des bandes horizontales ob1iques trouées,  distinctes par des bandes non-ornées et des bandes de lignes horizontales ou verticales trouées), certains éléments en cuivre: une alêne, un grand hameçon (65 mm de longueur), une broche et une petite hache plate.