L’héritage culturel de la péninsule tingitane: la richesse de la diversité

Le patrimoine culturel de la péninsule, pont entre deux continents et deux mers, nait de la rencontre entre différents peuples, ces derniers lui ayant conféré ses caractéristiques particulières.
Cette région possède un patrimoine culturel vaste et important, qui se manifeste dans la physionomie et les caractéristiques architectoniques des habitats, les ondulations des paysages ruraux, les expressions de l’art et de l’artisanat ainsi qu’au travers de la musique et de la poésie.
De la plus lointaine Préhistoire jusqu’à aujourd’hui, la succession ininterrompue de civilisations et de savoirs a favorisé l’émergence de manifestations culturelles variées et singulières qui représentent la grande richesse de la péninsule tingitane.

Les villes à l'époque des...
Tètouan. Vue sur la ville.
L'ensanche est une zone périphérique destinée à une urbanisation aménagée. Sous le Protectorat de nouvelles installations se développèrent selon  un tracé régulier planifié, tandis que dans les...

Kouass à l’âge romaine
Kouass
Apart les usines de céramique remontant entre la période punique et celle mauritanienne, M.Ponsich avait identifié dans le site de Kouass d’autres structures d’époque romaine, liées probablement...

Targha
Située dans la vallée fertile de l'Oued Tarerha, environ 5 km au S de l'Oued Laou, Targha était un centre important au Moyen Age avec d'autres sites de la côte méditerranéenne tels que Belyounesh et...

Le castellum de Tamuda à l’âge tarde-...
Tamuda conserve sa fonction militaire jusqu'à la première moitié du 5ème  siècle ap. J.-C. Son occupation a duré au moins jusqu'à la première moitié du 5ème  siècle ap. J.-C.comme...

Tamuda à l’âge mauritanienne
Tamuda (du berbère, tamda, marécage), est situé sur un promontoire dominant la rive droite de l'Oued Martil qui était navigable dans le passé et bénéficie d’une situation stratégique parfaite pour le...

Zilil/Dchar Djdid à l'époque...
Zilil/Dchar Djdid, édifice sur le podium
Pendant une longue période on cru que les ruines visibles près du village de Dchar Jdid, à  quarante km a SO de Tanger, furent celles de la station d'arrêt  d’Ad Mercuri, connue par l’...